La voiture électrique, « bête noire » des garagistes?

 

La Renault serait elle en passe de devenir la « bête noir » des garagistes?

D’après une enquête, la Renault Zoé se révèle particulièrement fiable et économique à l’entretien. Ceci n’est pas sans conséquences et notamment du goût   goût des garagistes, qui pressentent et s’inquiètent d’une perte de revenu liée à l’émergence de la voiture électrique.renault-zoe-680x396

En effet, technologie oblige, les garagistes ne peuvent pas compter sur les réparations mécaniques classiques, exit donc les interventions de type: courroie de distribution, embrayage, bougies, turbo, vanne EGR, filtre à particules etc. Sous son image high tech, la voiture électrique est bien plus simple qu’une voiture thermique et donc bien moins coûteuse à l’entretien. Ce dernier se limite aux consommables : liquides de frein (les plaquettes ayant quant à elles une durée de vie bien plus longue), de refroidissement ou de lave-glaces, filtre d’habitacle, air conditionné.

Si les automobilistes applaudissent des deux mains, les garagistes font la moue : « C’est la remise en cause. Les voitures électriques, c’est la fin de l’entretien, » s’exclame un garagiste interrogé par le Journal de la Rechange et de la Réparation (J2R, via Les Echos) à propos de son expérience avec la Zoé. Toutefois, il convient de pondérer cela par quelques faits: la Zoé est certes le véhicule électrique le plus vendue en France mais représente une part de marché faible et il convient de noter que le retour à moyen et long terme reste à voir (Durée de vie et Coût de remplacement des batteries).De plus, aussi évident soit-il, cet entretien nécessite des compétences et un équipement spécifiques en raison de la très haute tension délivrée par la batterie, ce qui rend délicat les visites hors réseau.

Catégories

Haut de page