Francfort 2015: la Peugeot Fractal !!

 

Peugeot a mis les petits plats dans les grands pour le salon de Francfort 2015.

Outre la prometteuse 308 GTi , Peugeot y dévoilera le concept Fractal, un petit coupé-cabriolet électrique.

Avec 3,81 m de longueur,  dans une silhouette bicorps ultra ramassée et chaussée avec des jantes 19″, des optiques désormais presque simplement suggérées et barrées d’une faucille de LEDs, muscles tranchants et porte-à-faux minuscules, ce lionceau teigneux semble avoir une sacrée présence pour une voiture aussi compacte.

Le Fractal, c’est aussi deux voitures en une si vous ôtez le pavillon vous obtenez un cabriolet 2+2 .Il est toutefois peu probable que cet alléchant concept préfigure l’arrivée prochaine d’une 208 CC dans la gamme si l’on s’en tient aux déclarations de Carlos Tavares et Maxime Picat, qui ont annoncé que Peugeot délaisserait désormais les niches (celles des variantes CC et du coupé RCZ) pour se recentrer sur le cœur du marché, les berlines et les crossovers.

À bord du Fractal, l’atmosphère mêlant cuivre et chêne noir est plus épurée que jamais, notamment la console centrale réduite à une simple courbe suspendue et ornée de boutons poussoirs, avec à son pied un écran tactile à l’horizontale. 80 % des pièces de cet habitacle sont par ailleurs produites en impression 3D.

Côté mécanique, un moteur 1.6 THP ou un trois-cylindres 1.2 Puretech survitaminé ?Eh bien aucun! C’est un moteur électrique à l’avant et un autre à l’arrière, pour un total de 204 ch (2 x 102 ch). Le 0 à 100 km/h est annoncé en 6,8 s et le 1 000 m départ arrêté en 28,8 s. L’autonomie atteint 450 km grâce à une masse contenue à 1 Tonne et  à une garde au sol variable permettant d’optimiser l’aérodynamique. Le clou du spectacle reste néanmoins la sonorisation ultra sophistiquée,avec une installation hi-fi 9.1.2 élaborée par le spécialiste français Focal tandis que des caissons d’infrabasses conçus par l’américain Subpac sont intégrés au dossier de chaque siège.

Catégories

Haut de page